Pente 
Le jeu  Le moteur 

Le jeu
Jouer

Pente (prononcer « pinté ») est un jeu effectué habituellement avec un plateau, le goban, et des pions. Il oppose deux joueurs, Blanc et Noir.
Sommaire

 Vous avez des compléments à apporter à cette page, ou des remarques ?
Merci de nous contacter ou de mettre une note en bas de page !
1. Origine
  • Les règles du pente ont été définies en 1973 par Gary Gabrel, habitant de l'Oklahoma, qui adapta un jeu japonais, le ninuki-renju.
  • L'étymologie du mot pente vient du grec « πεντε » (cinq), car le jeu « marche par cinq » (voir les règles, ci-dessous)
2. Jeu avec un plateau et des pions
  • Manche
    • Le goban est un plateau de 361 intersections (19 cases sur 19 cases) . Les pions sont blancs / clairs et noirs / marron foncé.
    • Chaque joueur choisit une couleur de pion.
    • Le joueur blanc commence, il met un de ses pions sur une intersection, puis le noir fait la même chose. Le deuxième coup (uniquement), le joueur blanc n'a pas le droit de placer son deuxième pion à moins de trois intersections de son premier.
    • Le jeu se poursuit sans autres contraintes, les joueurs jouant l'un après l'autre.
    • Pour gagner, il faut :
      • - aligner cinq pions horizontalement, verticalement ou en diagonale.
      • - capturer cinq paires de pions à l'adversaire. Pour ce faire, il faut qu'il y ait un pion de chaque côté d'un pion d'une autre couleur.
    • Celui qui y arrive gagne la manche.


Schéma 1 : Pions (Blancs - Noirs)
Schéma 2 : Deuxième coup blanc
Le blanc ne peut pas jouer sur les cases barrées.






Contact  | Mentions  | Accueil